Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

mercredi 30 juillet 2014

Concours de l'été

L'été, c'est le moment où l'on tombe amoureux si on ne l'est pas déjà, et c'est le moment de jouer parce qu'on a le temps!

Voilà, il est là, c'est le concours de l'été de la Molière.
Concours du meilleur #relfie: c'est comme un selfie, ça se fait à 2, avec son amoureux ou son amoureuse, avec celui qu'on voudrait qu'il (elle) le devienne... Bref, quelqu'un qu'on aime... d'amour, presque ou pas encore, avec ses enfants, sa meilleure amie, son meilleur pote, son chien ou son chat, avec sa bouteille préférée du domaine.
Le vainqueur se verra envoyer 3 de ces bouteilles, chez lui.
Je ne vous promets pas la lune, juste 3 jolies bouteilles de chez nous!
Alors à vos #relfies ! Vous avez 1 mois.
Résultat le 31 août!

A poster ici dans les commentaires, ou sur la page facebook du domaine, ou sur ma page perso.
Aucune excuse pour ne pas participer, il y a forcément quelqu'un que vous aimez près de vous et une bouteille de la Molière!

Obama devra le refaire, il manque la bouteille!



vendredi 18 juillet 2014

Tout le monde il est beau


On vit dans un monde de beaux.
Alors quand t'es moche, c'est pas facile.
Heureusement Photoshop fait le bonheur des petites imperfections des jeunes et des moins jeunes.
Adieux rides, bourrelets, boutons, yeux marrons yeux de cochons (ouais les yeux bleus yeux d'amoureux, c'est vachement plus jolis), poignets d'amour, fesses ramollies, cernes, vergetures, seins qui tombent ou trop petits, varices et autres signes du temps qui passe.

Alors nos gamines veulent ressembler à ces photos qui circulent sur facebook : des gamines super musclées, avec une taille de guêpes pour rentrer dans les tenues d'Abercrombie.
On a beau leur expliquer que c'est retouché, que c'est pas trop possible, pas pour tout le monde, que si ça l'était, on serait tous foutu de cette façon... elles nous croient pas. Et elles enchaînent les programmes de muscu qui, en plus, leur déglinguent le dos...

Bref. Faut être beau. Pas le choix.
Sur le net, tout le monde est beau.
Pas dans la vie.
Sur le net personne n'a de défaut.
Pas dans la vie.
Sur le net tout le monde est super musclé.
Pas dans la vie.

Les gamines veulent être de plus en plus belles, les moins jeunes veulent être de plus en plus jeunes. Vieillir c'est moche.
Quelle pression.

Pour le vin, même combat.
Les années où la météo est clémente, le raisin est beau. Normal. Le vin devrait être bon.
Les années où la météo est moins clémente et qu'on ramasse un raisin moins en forme, le vin devrait être moins bon.
Et bien non!

A la cave, y a pas Photoshop mais presque!
Vas-y que j't'y mets du sucre quand y a pas eu assez de soleil, vas-y que j't'y mets des trucs et des machins pour augmenter ceci et faire baisser cela.
Et au final?
"C'est pas mal dis donc! Qu'est-ce que t'en penses?"
On en oublierai même cette saison horrible qui nous a fait tant de soucis!

Alors quand on fait des vins avec la nature (qui nous en fait subir quelquefois faut bien l'avouer), qu'on ne met pas tout ça, les "gens" sont quelquefois surpris.
"C'est moins "bon" que l'an passé? non?"
"Y a moins de ci et plus de ça? non?"
Oui. C'est possible...
La nature nous a donné un peu plus de ça et moins de ci cette année.

Comme on veut nous formater nos gamines. Qu'elles se ressemblent toutes. On veut formater les vins.
Mais c'est nul d'avoir le même vin tous les ans?
C'est ennuyeux non?

Alors acceptons que les vins aient un peu moins de couleur certaines années, un peu moins de fruits, un potentiel de garde un peu moins important...
Acceptons de ne pas entrer dans les slim d'Abercrombie.

Certes on peut aider la nature un peu quelquefois: une petite touche de blush quand le teint est fatigué, un peu de sport pour remonter ces fesses qui se ramolissent, une cuvaison un peu plus courte si l'on veut préserver du fruit, un p'tit coup de chauffage sous les cuves pour lancer une fermentation qui tarderait à se déclencher...

Mais soyons conscient, au moins, que Photoshop, c'est pour de faux.


Merci à Bruno Besson, Aux Cépages d'Ermont, qui m'a soufflé le sujet de ce billet!

mardi 15 juillet 2014

Petite leçon de repassage


C'est étrange cette façon de penser que les femmes sont faites pour certaines choses et les hommes pour d'autres choses.
Si bien qu'on est souvent très surpris, on félicite même le monsieur affirmant :
"à la maison, c'est moi qui repasse!"
Bravo!
A la maison, c'est moi qui le fait et jamais personne ne m'a félicité pour ça! Il faut dire que je ne repasse pas très bien et que même bien souvent je ne repasse pas du tout!
Mais les enfants, mes enfants, pensent que c'est dépassé de repasser. Aujourd'hui c'est vachement plus tendance de ne pas repasser et moi, je suis tendance...!
Ouais!
Et on ne m'a jamais arrêté dans la rue pour me dire que j'étais toute fripée. ça viendra peut être... avec l'âge! (ouais, y a un jeu de mot, merci de le remarquer, ça me ferait plaisir !)

Pour le vin, c'est pareil.
Il y aurait une façon de femme de parler du vin et une façon d'homme.
Comme il y aurait du vin pour les femmes et du vin pour les hommes!
Comme si le vin de femme portait une belle étiquette rose  et que le vin d'homme une étiquette avec une femme à poil... Oui les hommes aiment les femmes à poil sans poil ou avec, ça dépend des hommes.
Je trouve ça étrange... Pas que les hommes aiment les femmes à poil (ou sans) mais qu'on puisse penser qu'on en parle différemment parce qu'on n'a pas le même sexe...

On voit de plus en plus de femmes qui parlent de vin, qui font le vin, qui vendent le vin.
Peut-être est-on obligé d'en faire 2 fois plus pour prouver qu'on peut le faire aussi bien. Même si y en a qui le font vachement mal je trouve (des hommes j'veux dire ;)
Un jour j'ai entendu: "c'est plus facile pour une femme de vendre du vin"???
Ha oui?
Je devrai essayer alors.

Je crois surtout que chacun fait, parle et vend comme il le sent, et même quelquefois comme il le peut.
Moi, j'aime qu'on m'aime alors si on n'aime pas mon vin... ça me rend triste. Parce qu'il est vachement bon et que je comprends pas pourquoi et comment on peut ne pas l'aimer. Alors j'en parle, je raconte, j'explique, j'essaie de convaincre.
Pas pour vendre, juste pour qu'on aime.

J'aime pas les gens qui n'aime pas avant d'avoir goûté.
J'aime pas les gens qui font semblant d'aimer.
J'aime qu'on dise qu'on aime quand on aime parce qu'on aime.

Moi, j'ai essayé de repasser. J'ai pas fait semblant d'aimer. J'ai détesté.
Alors je repasse plus!



lundi 14 juillet 2014

Coup de soleil


Bruno a dit "on fait les valises, on s'en va".
Ha oui?
Mais les vignes?
"On s'en fou des vignes"
Ha oui?
"Elles nous attendront bien".
ça, pour sur, elles risquent pas d'aller bien loin.

La coupe était pleine.
Ras le bol.
Et pour éviter que ça déborde, on a fuit!

Nous voilà de retour.
Il avait raison, Bruno: les vignes sont toujours là.
En plus, ici, il a plu et fait froid toute la semaine dernière.
Nous, on était au soleil, pour recharger les batteries!

En plus, comme on n'est pas égoïstes, nous, on l'a ramené dans nos valises le soleil.

Il va faire beau toute la semaine.
Merci de nous dire Merci!

Les vignes de beaujolais villages ne sont pas très chouettes: 3 grêles, la pluie, le froid...
Mais on a vu pire que ça.
Alors on ne va pas s'abattre pour si peu.
Les raisins qui restent vont grossir, grossir, grossir tellement et tellement... qu'on sera content...

Bonne nouvelle: bientôt mon blog va changer de look!
Ainsi que le site.
Et l'étiquette aussi.
J'ai demandé à Romain de s'en occuper parce qu'il a beaucoup de talent, et qu'il a compris ce que je veux, tout de suite.
Alors un peu de patience!

j'ai attrapé un coup de soleil!


vendredi 4 juillet 2014

Méfions nous des imitations


Sur les réseaux sociaux, ces derniers jours, une polémique éclate, après que l'on ait vu les vins d'un Domaine réputé en beaujolais dans les rayons de la GD.

Faut-il, oui ou non, que les vignerons vendent leurs vins en grande surface?
Chacun fait c'qu'il lui plait, non?
En plus, dans ce cas là, ce serait par l'intermédiaire d'intermédiaires et donc dans l'dos du vigneron.
Peut être même des fakes... va savoir? Ce serait déjà arrivé en plus...
Et puis ce serait des vins natures etc etc...

Les vins natures en GD, c'est un peu risqué: des vins sans soufre sous les néons, dans des conditions de stockage pas vraiment adaptées...
En même temps, quand on vend nos vins à des cavistes ou autres, on ne sait pas plus si les conditions de stockage sont respectées...
La GD, c'est pas raccord avec les vins natures, c'est surtout ça le problème.
C'est comme le vigneron bio qui mange des tartines de pain pas bio au nutella...
C'est pas raccord!

Les vins natures, c'est tendance, qu'on le veuille ou non. Alors on en veut, épicétou!
C'est comme quand Rolex a sorti sa montre métal, tout le monde avait sa montre métal imitation Rolex.
C'est pas vraiment la classe, mais c'est à la mode.
La classe, c'était d'avoir la vraie Rolex à 20000€... et encore?

Alors méfions nous des imitations:
Des vins natures qui ne sont pas vraiment natures ( quand y a pas de soufre mais tout un tas d'ersatz...) , des vins "bios" qui sont même pas bio (suffit pas d'avoir 1 hectare en bio devant le caveau de dégustation pour que ça valide les 15 autres qui sont en chimie super chimique)...

Bref, quand la polémique éclate, y a de quoi s'éclater!

Méfions nous des imitations.