Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

jeudi 26 juin 2014

Avis de recherche


Mon ange gardien s'est fait la malle depuis quelques mois.
Je ne sais pas ce que j'ai fait pour qu'il se sauve de la sorte.
Mon sale caractère sûrement.
Ou pensait-il que j'allais m'en sortir toute seule ?

En plus, on m'a jeté un sort.
ça aide pas!
Evelyne la voyante a bien essayé de me prévenir.
J'ai pas voulu l'écouter.
ça n'aurait rien changer de toute façon.

Bref, les tracteurs en bouillis font que nous sommes dans l'impossibilité de traiter et de labourer.
On essaie de trouver des solutions avec les moyens du bord.
ça prend du temps et de l'énergie tout ça.

Puis la Grêle qui s'abat sur une partie du domaine lundi soir.
Pas mal de dégât.
C'est assez désolant car la vigne était belle et saine.

Les années passant, j'ai de plus en plus de mal à surmonter tout ça rapidement.
A remonter le moral des troupes quand le sien est en berne, c'est compliqué.

J'ai été très touchée évidemment par tous les messages d'amis proches et lointains pour me redonner la pêche. Parce que moi, dans ces cas là, j'ai mal au dos, à la tête, au ventre, aux jambes, au petit doigt de pied gauche, derrière l'oreille droite............. parce que j'ai mal au coeur.

L'été, c'est toujours un moment pas facile à gérer : je passe de la compta à la préparation de commande, de la vigne à la cuisine en passant par le repassage tout en répondant aux mails, sms et coups de téléphone.
Je m'octroies quand même quelques minutes pour vagabonder sur mon blog, c'est ma récréation!
D'ailleurs, La cloche sonne, je dois retourner au boulot!

J'en profite juste pour vous dire rapidement qu'une nouvelle cuvée de Morgon 2013 "Dom Juan" sera disponible fin de semaine ": séducteur en excès, il est envahissant mais très discret!
Le P'tit Poquelin 2 s'est fait beau pendant quelques mois en cuve et est heureux de sortir de là pour voir le jour et faire exploser tous ses épices!
Le Moulin à Vent 2013 est en bouteille depuis peu. Il est fluide, fin et complexe.
Le Saint Véran 2013 est majestueux (enfin, je trouve mais peut être manquerais-je un peu d'objectivité! peu importe!) et le Pouilly Fuissé finit tranquillement ses fermentations en cuve (ce sera le dernier à sortir)

Si vous le voyez, c'est lui, c'est mon ange gardien. Dites lui de revenir!
Il se peut qu'il ait un peu vieillit, c'est une photo qui date mais vous devriez le reconnaître.


vendredi 20 juin 2014

Le pape, l'amoureux, le jugement...et Evelyne


Ma boîte mail, comme la vôtre, est inondée de messages indésirables que je ne regarde même pas.
L'autre jour, c'est Evelyne qui m'écrit. Et là, je ne sais pas pourquoi... il faut que je lise son message.
Evelyne, elle est tarologue spécialisée dans le domaine de l'amouuuuur.
Et ouais.
Elle me dit que ça fait 25 ans qu'elle fait ça.
Je ne crois pas du tout à ce genre de truc: les prédictions, les cartes, les lignes de la main...
Carthésienne le matin, superstitieuse à midi, impulsive l'après midi et idéaliste le soir...
C'est pas mon genre de me faire tirer les cartes!

Mais elle m'a l'air sympathique cette Evelyne, alors j'me laisse tenter, surtout qu'elle m'offre le premier tirage.

J'essaie de faire ça bien. En tirant des cartes selon leur place (date d'anniversaire des gens que j'aime etc...!)
Bref, je tire le pape, l'amoureux, le jugement... pis d'autres mais je vous dis pas tout, des fois qu'il y aurait un lecteur de tarot parmi vous qui comprendrait toute ma vie!

Elle m'annonce des choses d'une banalité assez banale. Que je serais amoureuse mais que ce n'est pas si simple et que mon amoureux voudrait me dire que... non... Isabelle, c'est trop grave. il faut payer maintenant si vous voulez savoir la suite, celle qui va bouleverser votre vie (elle l'est déjà... qu'elle se rassure.)

J'ai pas payé.
Je n'veux pas savoir de toute façon.
Elle me relance ce matin encore.
Qu'un événement va se produire, un tournant renversant... Qu'elle doit me le dire pour que je sache comment réagir.

Bref, Bruno s'est renversé avec les tracteurs ce matin. 2 fois. 2 tracteurs foutus.
Pour être renversant, elle avait raison, Evelyne... c'était renversant.
Il a eu beaucoup de chance. Juste quelques égratignures.

Du coup, elle m'énerve Evelyne. Elle aurait pu me le dire. Et j'aurai empêcher Bruno d'aller sulfater.
J'ai su tout de même quoi faire et comment réagir. Elle me prend pour qui cette Evelyne.

Voilà. Il y avait le pape, l'amoureux et le jugement... et d'autres...
J'me fou de la suite.
Elle me porte la poisse cette Evelyne avec ses cartes.

Un chat noir à la maison, ça conjure le mauvais sort!




jeudi 12 juin 2014

Vivre


Parler du temps qu'il fait... c'est souvent juste une façon de rentrer en contact avec les gens.
ça peut paraître pour un manque de conversation...
Mais non!
Pas toujours!
En ce moment il fait chaud!
Et oui!
Certain vous diront que c'est l'été, que c'est normal.
Oui, oui!
Ne pas supporter que l'on vous parle du temps qu'il fait, c'est peut être juste ne pas supporter que la personne vous parle. Ne pas supporter les gens.
Difficile du lui dire "ta gueule"... Pourtant, quelquefois, ça brûle le bout de la langue!
Mais on reste des gens civilisés.
Pour certains.

Moi, je ne déroge pas à la règle!
"Bonjour!... quelle chaaaaaaaleur!"
Je ne peux pas d'emblée raconter ma vie, mon mal être ou mon bien être, mes douleurs, mes enfants, mes crises et mes bonheurs! Parce que ça... j'ai bien l'impression que les gens s'en foutent encore plus que du temps qu'il fait.
Alors il faut rire au lieu de pleurer, il faut crier au lieu de se taire et la vie paraît plus belle.

Bref...
La grêle est passée pas loin de chez nous.
Elle est déjà passée par ici au mois de mai causant quelques dégâts.
Elle repassera peut être par là...
Ce sont de banales angoisses de vignerons.
Que seul le vigneron peut comprendre.

La vigne est en pleine fleur ici, à Vauxrenard.
ça sent bon.

Téo continue son traitement de chimiothérapie...
C'est difficile mais c'est un petit garçon courageux.
http://uncielbleupourteo.blogspot.fr/2014/06/paix.html

La vie, c'est ça...
La chaleur quand il fait chaud, des gens qui vous écoutent ou pas, des déceptions et des bonheurs, des amours trahis, des amours passionnés, des amours déçus, des amours idéalisés. Et puis c'est aussi des maladies terribles et injustes qui permettent de relativiser tout ça... un peu... Au moins qu'elles servent à quelque chose... ces putains de maladie...

Essayer d'être libre et ne pas être prisonnier de sa vie.