Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

jeudi 30 mai 2013

Quand AOC rime avec VDF (ça rime même pas!)


Ce soir je suis en colère.
Nos Moulin à vent 2012 ont été refusé à la dégustation de l'AOC.
Il est analytiquement parfait (pas de volatile, un degré conforme etc...) alors on nous a jugé de façon subjective et intransigeante sur la dégustation en nous infligeant une faute GRAVE, sur laquelle on ne pourra pas revenir.

Une faute GRAVE, c'est vachement grave je trouve.
C'est la plus grave d'ailleurs.

Moi, je comprends par là que mon vin est imbuvable, dégueulasse.
Ce n'est pas le cas.
NON!
Je le trouve même franchement bon!

Messieurs les dégustateurs, vous êtes des menteurs!
Je ne pourrai pas me défendre parce que vous aurez raison.
Mais vous mentez.
C'est lâche, injuste et lamentable.

Déjà au prélèvement, on me prévient que "sans soufre" risque d'être un problème...
Effectivement ça l'est...
Mais si c'est le sans soufre qui dérange, pourquoi ne pas imposer une dose minimum de soufre dans le cahier des charges de l'AOC?
Ce serait plus clair. et surtout plus juste.
On serait viré, et on saurait pourquoi.

On travaille de façon honnête et respectable à la vigne, à la cave, à la mise en bouteille.

Et on refuse le vin au final en nous disant juste: c'est pas bon, on n'aime pas, dégagez.
C'est ce que j'ai compris.

Je suis en colère.

C'est une chose qu'on nous autorise à peine je crois: d'être en colère.


Il n'y a pas les vins natures d'un côté et l'AOC de l'autre.
Il y a des vignerons, certains, pas tous, qui respectent leur terre, leurs raisins, leurs vins, leurs clients.

Ce n'est pas parce qu'on palisse sa vigne avec des fils de fer qu'on est digne de représenter l'AOC.
Ce n'est pas parce qu'on a des vignes sans herbe qu'on est digne...
Ce n'est pas parce qu'on fait des rendements exorbitants qu'on est digne...
Ce n'est pas parce qu'on est des moutons qu'on est digne.
Je préfère être une chèvre alors!

On fait du vin.
Ce n'est pas un produit pour les supermarchés.
C'est du vin.

Alors S'il vous plaît, pour faire les prélèvements des vins qui partiront à la dégustation, évitez de nous les vider dans un seau, de les mélanger comme on mélange des oeufs pour faire une omelette.
Respectez notre travail.
C'est peut être aussi ça qu'il faudrait rajouter dans le cahier des charges de l'AOC: le respect.
Respecter les autres, c'est se respecter soi même.
Et ce n'est pas en tapant sur les autres qu'on devient plus fort....


J'ai honte encore une fois.
J'ai juste honte de ne pas pouvoir représenter cette région à cause de tout ça.

Mais ils sont les plus forts, je m'incline.

Mais un jour, je serai célèbre dans le monde entier et je vous dirai tout! toute la vérité! tout ce qui se passe vraiment. Et comment ça se passe!
J'aurai écrit un livre, un best seller, que tout le monde s'arrachera!
Tous nos vins seront agrées et ceux de mes amis aussi!
Parce que quand on a du pouvoir, il parait que ça se passe beaucoup mieux au niveau des agréments!
Je serai multi milliardiaire et j'achèterai ma tranquillité! parce que ça, ça coûte très cher et quand je serai tranquille, je vous laisserai tranquille!
Mais c'est pas demain la veille...
!!


Photo prise fin octobre 2012.
Un grand merci à mes amis proches et lointains pour les messages de soutien.

lundi 27 mai 2013

Sous les Pavés, la vigne... et Naturisme

Les 2 et 3 Juin, nous serons présents à Paris pour 2 belles manifestations.
Amis et futurs amis Parisiens, nous vous y attendons de pied ferme!

Bruno sera chez l'Amitié Rit à Montreuil le Dimanche 2 Juin en compagnie de nombreux autres vignerons. 
120, avenue du Président Wilson, 93100 Montreuil.




Quand à moi, je serai présente au salon Rue 89 des vins: "sous les pavés, la vigne", organisé par Antonin Iommi-Amunategui et Rue 89 dès le dimanche 2 Juin et Bruno me rejoindra le lundi 3.
40 vigneron(ne)s seront présents, avec des guests stars :
-Jonathan Nossiter (réalisateur de Mondovino)
-Paco Mora, célèbre caviste alternatif à Ivry!
Parce que ça va débattre... sans se battre!

ce sera à la Bellevilloise, 21 rue Boyer, 75020 Paris.


L'occasion de déguster des cuvées rares comme La Molière en Sauvignon ou l'Epreuve. Mais aussi des cuvées moins rares comme le Moulin à vent, le Saint Véran ou le Morgon.


lundi 20 mai 2013

Et si on parlait du temps qu'il fait?

Il est des printemps qu'on va essayer d'oublier assez vite s'il ne laisse pas trop de traces...
Nous avons déjà eu un violent orage de grêle le 1er mai alors que la vigne n'était pas trop poussé. Nous attendions que la vigne pousse pour constater les dégâts ou non... sauf que depuis... ça n'a pas beaucoup évolué. Il fait froid et très humide. La vigne s'est mise en hibernation... encore quelques temps.
Moi, je vous avoue franchement que le beau temps temps réchaufferait mon coeur mais que quelques doses de vitamines D feraient bien l'affaire... sauf que pour la vigne, un peu de sec et de chaleur seraient maintenant les bienvenus... 

Après les Saints de Glace, on espère avoir les Saints de Chaleur.
Ils n'existent pas?
Comment faire fondre cette satané glace alors?
En mettant le chauffage à fond peut être?

Comme vous pouvez donc le constater, les nouvelles du front ne sont pas très bonnes pour le moment...
Tout peut encore changer et heureusement!
Malgré notre pessimisme apparent, on est des optimistes secrets... sinon la vie serait impossible.

Alors si vous croisez le soleil, n'hésitez pas à lui dire de passer faire un tour par chez nous? 


Le col de la Sibérie est à quelques km de chez nous... et n'a jamais aussi bien porté son nom que ces dernières semaines!

samedi 4 mai 2013

ça coule de source...


J'ai un petit message à faire passer et comme je n'ai pas d'autres moyens que mon blog... et bien je vais en profiter...
Je sais que quelques élus de ma commune accordent un grand intérêt à ce que je peux raconter ici!
Bref...
On nous a expliqué avec des grands mots, pour que nous n'y comprenions rien, que nous allions être raccordé à l'eau de Saône parce que les eaux de source de Vauxrenard n'étaient pas bonnes pour notre santé... !!
Moi, c'est quand on veut m'embrouiller la tête que je commence à me méfier et que je me dis qu'il doit y avoir un intérêt financier quelque part...
Quoi d'autre?
Parce qu'il faudrait être vraiment très con pour croire que l'eau de la Saône qui est pourri de tous nos déchets, mais effectivement magnifiquement bien retraitée, devient meilleur que l'eau des sources de nos petites montagnes???

Tout ça pour dire que depuis qu'on nous a changé notre eau... elle est imbuvable. Qu'elle a un goût infecte de vieil aspirine périmé, d'urine traité aux antidépresseurs, qu'elle est polluée par les pesticides, les désherbants et les nitrates...

Fontaine... je ne boirai plus de ton eau...
et je ne sais pas si même le fait de se doucher ne devient pas dangereux pour notre santé...

Je sais que le dire, le hurler ne sert à rien.
C'est trop tard.

Je suis juste effarée.
Consternée.
Et triste.

Pourquoi ne pouvons nous pas profiter des ressources mises à notre disposition par la nature?

Je ne veux plus qu'on m'explique.
Je suis juste en colère.
C'est une honte.
J'ai honte.