Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

jeudi 30 mai 2013

Quand AOC rime avec VDF (ça rime même pas!)


Ce soir je suis en colère.
Nos Moulin à vent 2012 ont été refusé à la dégustation de l'AOC.
Il est analytiquement parfait (pas de volatile, un degré conforme etc...) alors on nous a jugé de façon subjective et intransigeante sur la dégustation en nous infligeant une faute GRAVE, sur laquelle on ne pourra pas revenir.

Une faute GRAVE, c'est vachement grave je trouve.
C'est la plus grave d'ailleurs.

Moi, je comprends par là que mon vin est imbuvable, dégueulasse.
Ce n'est pas le cas.
NON!
Je le trouve même franchement bon!

Messieurs les dégustateurs, vous êtes des menteurs!
Je ne pourrai pas me défendre parce que vous aurez raison.
Mais vous mentez.
C'est lâche, injuste et lamentable.

Déjà au prélèvement, on me prévient que "sans soufre" risque d'être un problème...
Effectivement ça l'est...
Mais si c'est le sans soufre qui dérange, pourquoi ne pas imposer une dose minimum de soufre dans le cahier des charges de l'AOC?
Ce serait plus clair. et surtout plus juste.
On serait viré, et on saurait pourquoi.

On travaille de façon honnête et respectable à la vigne, à la cave, à la mise en bouteille.

Et on refuse le vin au final en nous disant juste: c'est pas bon, on n'aime pas, dégagez.
C'est ce que j'ai compris.

Je suis en colère.

C'est une chose qu'on nous autorise à peine je crois: d'être en colère.


Il n'y a pas les vins natures d'un côté et l'AOC de l'autre.
Il y a des vignerons, certains, pas tous, qui respectent leur terre, leurs raisins, leurs vins, leurs clients.

Ce n'est pas parce qu'on palisse sa vigne avec des fils de fer qu'on est digne de représenter l'AOC.
Ce n'est pas parce qu'on a des vignes sans herbe qu'on est digne...
Ce n'est pas parce qu'on fait des rendements exorbitants qu'on est digne...
Ce n'est pas parce qu'on est des moutons qu'on est digne.
Je préfère être une chèvre alors!

On fait du vin.
Ce n'est pas un produit pour les supermarchés.
C'est du vin.

Alors S'il vous plaît, pour faire les prélèvements des vins qui partiront à la dégustation, évitez de nous les vider dans un seau, de les mélanger comme on mélange des oeufs pour faire une omelette.
Respectez notre travail.
C'est peut être aussi ça qu'il faudrait rajouter dans le cahier des charges de l'AOC: le respect.
Respecter les autres, c'est se respecter soi même.
Et ce n'est pas en tapant sur les autres qu'on devient plus fort....


J'ai honte encore une fois.
J'ai juste honte de ne pas pouvoir représenter cette région à cause de tout ça.

Mais ils sont les plus forts, je m'incline.

Mais un jour, je serai célèbre dans le monde entier et je vous dirai tout! toute la vérité! tout ce qui se passe vraiment. Et comment ça se passe!
J'aurai écrit un livre, un best seller, que tout le monde s'arrachera!
Tous nos vins seront agrées et ceux de mes amis aussi!
Parce que quand on a du pouvoir, il parait que ça se passe beaucoup mieux au niveau des agréments!
Je serai multi milliardiaire et j'achèterai ma tranquillité! parce que ça, ça coûte très cher et quand je serai tranquille, je vous laisserai tranquille!
Mais c'est pas demain la veille...
!!


Photo prise fin octobre 2012.
Un grand merci à mes amis proches et lointains pour les messages de soutien.