Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut, pourtant c'est le mien...Je vous raconte ici ma vie, mais aussi mes émotions, mes joies et mes peines, mes colères et mes incompréhensions. Je suis passionnée et impulsive. Je suis aussi une femme amoureuse et  une mère un peu trop mère... J'ai appris à aimer le vin avec Bruno. Je suis curieuse mais pas indiscrète. Bref, ici, vous apprendrez à me connaître, à m'aimer ou à me détester!

dimanche 28 avril 2013

Vendredi du Vin 55ème édition, "Le vin contre-pied"


Il aura fallu que les Vendredis du vin arrive en cette fin de mois d'avril pour que je reprenne le chemin de mon blog...
Pas que je n'aie rien à raconter, 
pas que je ne me sois pas mise en colère, 
pas que je n'aie pas explosé de joie, 
pas que je n'aie pas pleuré de rage, 
non, pas tout ça...
Juste que je ne savais pas comment le formuler pour que ce soit intéressant pour vous et pas trop envahissant pour moi.

Bref, voilà plusieurs Vendredis du Vin que je passe mon tour...
Alors même si on n'est plus vendredi, je tiens à rendre ma copie ce mois ci. 
Et ce sera un Dimanche!

Je suis impulsive et passionnée. Quand j'ai un coup de coeur, ce n'est pas pour faire plaisir ou pour faire comme tout le monde! 
Quand je dis Blanc, je ne pense pas Noir et si je me mets à penser Noir , je ne dis plus Blanc!
Et ne voyez pas là des pensées xénophobes! Moi je n'aime pas les noirs juste parce qu'ils sont noirs, j'aime les gens pour ce qu'ils sont! Mais ça n'a rien à voir avec le sujet, ça? si?!

"Pour le mois d'avril, j'aimerais que vous me trouviez votre plus beau vin "surprise".
Un vin qui vous a dérouté, bu en aveugle ou pas, bluffé et qui vous a emmené loin de ce que vous pensiez connaitre.
En voyant l'étiquette, vous avez reconnu la région, le cépage.
Vous êtes en territoire conquis et vous savez à quoi vous attendre.
Et paf, rien ne se passe comme prévu. C'est une claque vinique, vous pensiez que le vin allait vous passer par la droite et c'est par la gauche qu'il vous atomise, vous laissant tout penaud, verre à la main et plongé dans la plus sympathique des hébétudes." 
C'est ainsi que David Faria nous l'a annoncé!

Il fallait que je trouve un vin qui me surprenne?
Et , je vais paraître très narcissique mais le vin qui me surprend le plus à chaque fois c'est le Moulin à Vent, le nôtre!
Pas parce que c'est le nôtre mais parce que ce n'est pas comme du vin.

Parce que moi... je n'aime pas le vin...
Je n'aime pas le vin, le rouge p'tit ou grand, 
je n'aime pas le bois dans le rouge, je n'aime pas le rouge dans le bois. 
Je n'aime pas le vin qu'on dirait juste du vin.
Je n'aime pas le vin qui me brûle quand il descend dans la gorge.
Je n'aime pas le vin qui m'empâte toute la bouche et qui me rend la langue lourde.
je n'aime pas le rouge qui tâche les lèvres...
Non, je n'aime pas tout ça!

Le Moulin à Vent 2011, il est élégant comme une femme sur ses talons, 
il est surprenant comme cette même  femme qui dirait "merde" avec beaucoup de classe,
il est complexe comme quelqu'un qu'on croit connaître depuis tellement longtemps et qui continue de nous surprendre
il est rouge mais pas trop! 
il ne m'empâte pas la bouche, il ne me brûle pas la gorge, il ne me tâche pas les lèvres!
Et il me parle.

Et je suis tellement contente quand il parle à d'autres que moi.

Voilà.
Je ne me destinais pas à être femme d'un vigneron.
Et il a fallu que mon Vigneron fasse des vins que j'aime, juste pour moi...
et un peu pour les autres aussi...!

C'était ça, tout simplement, le début de notre histoire d'Amourvinique.


Photo empruntée à Arnaud Dietrich sur son site Trink!, parce que nos vins lui parlent aussi!