Qui êtes-vous ?

Ma photo

Femme de vigneron, ce n'est pas un véritable statut mais c'est le mien... Alors je veux sûrement prouver, à travers mon blog, que je peux exister en tant que Moi...

vendredi 27 avril 2012

Vendredis du Vin # 45: de l'art ou du cochon?

Déjà que le mois d'Avril n'a pas été très facile à supporter avec une météo de novembre, et une campagne électorale au raz des pâquerettes, voilà que Véronique du Mas Coris nous donne un sujet... pas facile sur lequel méditer pour les Vendredis du Vin !!!


"Si le vin était un tableau, de quel auteur serait le tableau?
Ou quel vin pour vous faire vibrer en admirant une oeuvre?
Sentiments, impressions, ressentis..."


Mais je l'en remercie!
Nous devons prouver que nous ne sommes pas QUE des alcooliques anonymes que seules les discussions sur le sans ou avec soufre fassent réagir ;-)

Moi, j'ai plein de sentiments, d'impressions de ressentis... pas toujours avouables! Devant les belles choses quelles qu'elles soient...
Ma maison est pleine de tableaux, des vrais tableaux fait avec des vrais pinceaux par des vrais peintres!
Je n'ai pas la prétention d'y connaître quelque chose en peinture...
J'aime ou j'aime pas...
Mon papa est un artiste, un vrai, qui peint, qui sculpte, qui dessine, qui crée...
Alors nous (ma soeur, mon frère, ma mère et moi!), avons toujours eu un petit sentiment de "j'm'y connais rien et j'ose pas trop dire ce que j'en pense sous peine de passer pour un qui s'y connait rien!!!"
On a donc tendance à faire confiance au chef et s'il nous dit que c'est beau, que c'est bien fait que... alors on y croit! Parce qu'il nous explique tout: le coup de crayon, les couleurs, les formes et même l'histoire et la vie de l'artiste! Du coup, on s'attache et on aime! Parce qu'en peinture comme dans le vin, c'est important de savoir d'où ça vient, de qui et pourquoi!
Alors pour apprécier un tableau et vibrer devant une oeuvre, rien de tel qu'un vin qu'on aime vraiment et qu'un vigneron qu'on aime vraiment!
Symbiose parfaite!

Pour partir à la pêche, rien de tel qu'un Poquelin 2011!

Et là j'ouvrirai bien une bouteille d'Épreuve 2010!

Dessins volés dans un petit carnet...! Chut... ! (par F. Duffit)


4 commentaires:

  1. Avec plaisir de découvrir ta prose sur les Vendredis du Vin, Isabelle...
    Je trouve trés joliment racontée ton histoire, et tes émotions. Je prends conscience de la complexité de l'artiste avec des mots qui l'expriment fort bien au quotidien.
    Et tu as bien fait de chaparder ces quelques croquis qui ne donnent qu'une envie, d'en découvrir plus et bien accompagné d'une dive bouteille !
    Tatieva

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord (une fois de plus !?...) avec toi Isabelle ! Ta "conclusion" se rapproche bien de mon commentaire au "post" de Fabrice Vinsurvin.... :
    Tu rappelles "les explications utiles pour s'attacher et aimer un vin, une peinture" et de mon côté penser que : "Un peu comme à l’Opéra. Il est certain que l’on peut apprécier le beau spectacle, les décors, costumes, couleurs, les voix et la musique ; mais si l’on vous a expliqué l’histoire, l’époque et les rebondissements, vous allez probablement apprécier encore plus le spectacle !?" ...... Et hop ! Encore un point commun Isabelle ??? :-)))

    RépondreSupprimer
  3. Je vais essayer d'en trouver encore d'autres...des points communs, Gérard!!!

    RépondreSupprimer